Etiquette

Économie : l' économie de la Guyane Française est très dépendante de la métropole. La plupart de la main-d'oeuvre est employée dans le secteur agricole, notamment l'exploitation forestière et la pêche. Les légumes et le riz sont les principales cultures, la majeure partie étant consommée au niveau domestique. L'exploitation des ressources naturelles de la Guyane Française qui, outre le bois, comprennent or, bauxite et kaolin, connaît une croissance régulière. La production d'or est florissante, et les chiffres effectifs de production et de vente seraient bien plus élevés que les estimations officielles. La prospection s'est développée au milieu des années 90, suite à la construction d'un nouvel axe routier donnant accès à l'intérieur des terres. L'expansion du secteur des services, notamment le tourisme (et le créneau prometteur de l'écotourisme) était auparavant handicapée par une infrastructure médiocre. Les installations de lancement de satellites de l'Agence Spatiale Européenne, situées à Kourou, constituent l'autre atout économique majeur du Département, acquis grâce à sa proximité de l'équateur. La Guyane Française traîne un lourd déficit commercial, les exportations représentant moins de 10 % des importations. A l'image de la plupart des départements d'outre-mer, la Guyane Française connaît un fort taux de chômage, à près de 22 %. Outre la France, la Guadeloupe et la Martinique, les Etats-Unis, Trinidad et Tobago et l'Italie sont les principaux partenaires commerciaux de la région.
Affaires : un costume léger est de mise. L'anglais est parlé par la plupart des hommes d'affaires, mais une connaissance de base du Français peut s'avérer utile. Les mois d'aoÛt à novembre sont la meilleure période pour visiter la région. Heures de bureau : 8 h à 13 h et 15 h à 18 h du lundi au vendredi.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif