Côte d'Ivoire Vie sociale

Cuisine et boissons

À Abidjan et dans d'autres centre touristiques, les restaurants servent de la cuisine française, italienne, libanaise, vietnamienne et des Caraïbes. Les restaurants africains se développent et attirent une clientèle étrangère de plus en plus nombreuse. Quelques plats traditionnels: le kedjenou (viande de poulet cuite avec divers légumes à l'étouffée dans des feuilles de bananier); le n'voufou (purée de bananes ou de yam, mélangée à de l'huile de palme et servie avec une sauce à l'aubergine); l'attieké (à base de manioc). La meilleure cuisine africaine épicée se trouve dans le quartier de Treichville, à Abidjan. Une partie des pages bleues de l'annuaire d'Abidjan est consacrée aux restaurants. Aucune restriction sur la consommation d'alcool.

Vie nocturne

Des boîtes de nuit dans la plupart des grands centres urbains. À Abidjan, la vie nocturne bat son plein dans les hôtels et les stations touristiques de la lagune. Théâtres, casinos et bars. Certains hôtels proposent des spectacles traditionnels.

Conventions sociales

La Côte d'Ivoire se caractérise par son extrême diversité ethnique et linguistique, qui la distingue de nombreux autres pays africains. Quelques 60 groupes ethniques - dont les Akar, Kron, Nzima, Hone, Voltaïques et Malinke - sont répartis (inégalement) dans le pays, occupant parfois toute une région. À de très rares exceptions près, tout Ivorien a une langue maternelle qui est celle de son village, et ses traditions, sa famille et ses liens sociaux sont enracinés dans son groupe ethnique. Le français s'est imposé comme langue officielle dans les écoles, les villes et les instances gouvernementales. Il influence le mode et le style de vie même à tous les niveaux. Poignée de mains d'usage. Des vêtements légers adaptés au climat tropical sont indispensables. Ne pas oublier un imperméable léger pendant la saison des pluies et un chapeau pour se protéger du soleil. On peut s'habiller décontracté, mais réserver les tenues de plage au bord de mer ou des piscines. Cravate : seulement avec les tenues de soirée. Les petits témoignages de reconnaissance (petit souvenir en provenance de son pays d'origine ou cadeaux d'entreprises frappés du logo de la compagnie) sont toujours les bienvenus. Observer les politesses d'usage. Arriver à l'heure à une invitation est signe de bonne éducation. Pas de réglementation anti-tabac. Pour certaines ethnies, les serpents sont sacrés. Pourboires : dans la plupart des hôtels et des restaurants, le service est ajouté à la note. Dans le cas contraire, laisser un pourboire de 15 %.

Sports nautiques : nombreuses piscines dans les grands centres et les plus grands hôtels, surtout à Abidjan et dans les stations côtières alentour. Le long de la côte est parcouru d'un fort courant dangereux. Seuls les nageurs les plus expérimentés se risqueront au large. Se renseigner auprès des autochtones. La pêche côtière et la pêche en eau douce sont bonnes. Dans la lagune, on peut attraper carpes rouges, barracudas, mulets et soles. Certaines agences de voyages organisent des excursions en haute mer pour pêcher le requin, l'espadon, la bonite et le marlin. Pour le ski nautique, on trouve bateaux et moniteurs à Abidjan.
Randonnée : malgré une déforestation quasi-générale, la Côte d'Ivoire dispose encore de bonnes pistes de randonnées à l'ouest, près de Man (surnommée la ‘ville aux 18 montagnes’). Guide nécessaire pour de longues marches.
Vie sauvage : les parcs nationaux restent inaccessibles aux visiteurs sans véhicules. Les guides locaux sont nécessaires et facilement disponibles. Le plus ancien parc national - et aussi le plus grand - est Comoë, où on peut observer lions, kobs et hippopotames, entre autres. L'accès est facilité par la présence d'une piste d'aterrissage non loin. Les grands centres disposent généralement d'un parcours de golf. Celui d'Abidjan se trouve à l'Hôtel Ivoire sur la Riviera. De nombreux hôtels possèdent des courts de tennis.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif