Albanie Vie sociale

Conventions sociales

Nourriture et boissons : des restaurants privés sont apparus rapidement en Albanie. Dans les restaurants qui ont le plus de succès, il est nécessaire de réserver à l’avance et d’être ponctuel. La nourriture est typique des balkans avec des influences turques évidentes dans chaque menu : byrek, kofte, shish kebab. Les spécialités albanaises sont le fërgesë tirane, une assiette de viande frite, du foie, des œufs et des tomates, et le tavë kosi ou le tavë elbasani, viande de mouton grillée et sauce au yaourt. Les spécialités à base de poisson sont le koran, c’est une truite provenant du lac Ohrid et la carpe Shkodra. En été on déguste le tarator, soupe froide de yaourt et concombre particulièrement rafraîchissante. Pour les desserts populaires, on trouve le oshaf aux figues et lait de brebis, des gâteaux trempés dans du miel et des fruits confits ou reçel. Les plats de fête sont souvent présentés avec une tête de mouton farcie.

Le plat préféré dans le sud est le kukurec (intestins de mouton farcis). Les petits déjeuners occidentaux sont servis dans les hôtels, mais le petit déjeuner albanais à base de pilaf (riz) ou de paça (soupe de tripes) ne sont pas au goût de tout le monde.

Boissons :
tous les bars et les restaurants servent des boissons albanaises telles que le raki, des vins rouges et des vins blancs locaux et des liqueurs. Le cognac albanais, à l’arôme caractéristique est très populaire. Beaucoup de boissons importées sont également disponibles : bière autrichienne, vin de macédoine et Ouzo de Grèce. Le café turc (kafe Turke) est très populaire en Albanie, mais il est aussi possible de boire des expressos italiens (ekspres).

Sorties : la façon la plus populaire de sortir est le xhiro, promenade du soir le long des boulevards, dans les squares de chaque ville et village. La vie culturelle prend forme au théâtre, à l’opéra et dans les concerts. Les discothèques et les jeux d’arcades commencent à se développer. Quelques hôtels ont des tavernes avec de la musique et des pistes de danse.

Shopping : des taxes spéciales s’appliquent aux tapis, filigranes en argent et en cuivre, aux sculptures en bois, aux céramiques et toutes autres sortes de travaux d’aiguilles. Les marchés anciens ont beaucoup de succès. Le troc est monnaie courante tant pour les étrangers que pour les autochtones. Quelques hôtels pour touristes ont des boutiques.

Horaires des magasins : en général, de 8h00 à 12h00 et 15h00 à 19h00 du lundi au samedi (les horaires peuvent changer suivant les régions). Il y a beaucoup de magasins ouverts le dimanche.

Habitudes de vie : près de la moitié de la population vit dans les agglomérations le reste menant une vie rurale relativement calme. Quelques manières albanaises ressemblent en à celles des grecs, plus particulièrement dans les zones rurales. Par exemple un signe de la tête signifie « non » et un hochement de la tête signifie « oui ». Une poignée de main est la forme habituelle de se saluer. On doit s’adresser aux albanais de la façon suivante : Zoti (Mr) et Zonja (Mme). La forme de salutation : Shoku (Camarade) a disparu. La coutume veut d’offrir de petits présents lorsque l’on va rendre visite à quelqu’un, mais les fleurs sont rarement d’usage. Essayer de parler albanais est très apprécié. Les visiteurs doivent accepter les invitations à boire le raki ou le café et à manger des bonbons. La façon de s’habiller est informelle. Les bikinis sont acceptés sur les plages, les femmes doivent dans la mesure du possible s’habiller modestement bien que les mentalités se soient assouplies. En général, les bureaux et les restaurants ne sont pas chauffés. Les visiteurs doivent savoir qu’ils risquent de payer un peu plus cher que les autochtones en raison des taxes applicables à l’entrée des personnes et des biens. Il est permis de fumer sauf dans les endroits où est affiché le signe Ndalohet Duhani ou Ndalohet pirja e duhanit. Il est important de noter que la criminalité a fortement augmenté, spécialement les vols, et les visiteurs doivent faire attention à ne pas exhiber leurs objets de valeur. On peut venir des pays de l’union Européenne sans visa. Monnaies étrangères et appareils photos sont des biens à risque et il faut faire attention de les avoir bien en main à tous moments. Il est préférable d’éviter certaines zones et rues, surtout la nuit.

Pourboires : les pourboires, antérieurement interdits par les autorités, sont aujourd’hui les bienvenus dans les restaurants et pour toutes prestations de services.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif