Etiquette

Economie : l'Albanie est le pays le plus pauvre d'Europe et doit faire face à de sérieuses difficultés pour se hisser au niveau de la nouvelle Europe après des décennies d'isolement Staliniste. Plus récemment, les conditions ont encore été aggravées par l'instabilité politique régionale et la dégringolade des schémas de la pyramide des investissements. L'Albanie est un pays privilégié grâce à ses importantes ressources naturelles: c'est un des plus importants producteurs au monde de chrome, elle a aussi d'énormes réserves de cuivre, de nickel, de pyrite et de charbon. Elle est riche en gisements de pétroles sous terre et au large. Le secteur agricole qui représentait 40% du PIB (antérieurement « collectivisé ») a pratiquement disparu, laissant place à quelques entreprises agricoles du secteur privé.

De nouvelles activités économiques telles le tourisme, qui a commencé à se développer grâce à des investissements étrangers, ont beaucoup souffert à la suite des événements politiques de 1997. Une grande partie des avancées économiques durement gagnées ont d'ailleurs été stoppées durant cette période. Depuis lors, l'économie parallèle (marché noir) établie à grande échelle a pris le pas sur l'économie nationale officielle.

Travail :
la ponctualité est de rigueur. Les cartes de crédit sont d'usage ordinaire et les pratiques européennes sont très suivies. Horaires de bureau : 7h30 à 15h30 du lundi au vendredi. Tous les bureaux sont fermés le samedi et le dimanche.

Informations commerciales : les organisations suivantes peuvent donner des conseils : chambre de commerce et d'industrie d'Albanie, Rruga Kavajes 6, Tirana (tel : (42) 22934 ; tel/fax : (42) 22934).

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif