Vénézuela Santé

Vaccinations

  Précautions spéciales Certificat exigé
Fièvre Jaune Précautions spéciales
Choléra
Typhoïde et Polio Fièvre Jaune
Paludisme 1
Nourriture et Boissons

Les règlementations concernant les inoculations peuvent changer à tout moment. En cas de doute, demandez conseil a votre médecin.

Services médicaux


1 : un certificat de vaccination contre la fièvre jaune n'est pas exigé à l'entrée sur le territoire mais ce vaccin est conseillé à partir de l'âge d'un an pour tout déplacement en dehors des zones urbaines.
2 : des cas de choléra localisés ont été signalés en 1996. Il est recommandé de prendre toutes les précautions nécessaires. Il est recommandé de se renseigner sur les précautions à prendre car les avis médicaux sont divergents quant à l'efficacité de la vaccination.
3 : le risque de malaria dans sa forme bénigne, à plasmodium vivax, existe toute l'année dans les zones rurales des États d'Apure, d'Amazonas, de Barinas, de Bolívar, de Sucre et de Táchira. La forme maligne de la malaria (falciparum) est limitée à certaines zones de la forêt tropicale des États d'Amazonas, de Bolívar et de Delta Amacuro ; elle serait très résistante à la chloroquine.
4 : l'eau est chlorée et bien que relativement inoffensive, peut provoquer des troubles intestinaux. L'eau minérale est conseillée pendant les premières semaines du séjour. En dehors des grandes villes et des agglomérations, il se peut que l'eau potable soit contaminée ; la stérilisation est recommandée. Le lait est pasteurisé et les produits laitiers ne présentent pas de danger. La production locale de viande, de volaille, de fruits de mer, de fruits et de légumes ne présente généralement pas de danger. Des cas de rage ont été signalés. Les sujets à haut risque doivent envisager la vaccination avant leur départ. En cas de morsure, consultez immédiatement un médecin. La Bilharziose (schistosomiase) est présente dans le nord et le centre du Venezuela. Les baignades en eau douce doivent être évitées. Les piscines dont l'eau est suffisamment chlorée et entretenue sont sans danger. Des cas de paragonimiase et de dengue ont été signalés. L'hépatite A est également présente ; les hépatites B et D (hépatite delta) sont fortement endémiques. Les leishmanioses cutanées et mucocutanées sont présentes dans les zones rurales.
Services médicaux : le Venezuela possède un réseau important d'hôpitaux publics qui sont accessibles gratuitement aux visiteurs étrangers. Des frais modérés sont appliqués à certains services. Les hôpitaux les mieux équipés sont situés dans les capitales des États. Les interventions d'urgence sont gratuites et efficaces ; la majorité des hôpitaux possèdent une unité de soins intensifs. Certains hôpitaux privés ont passé un accord avec des ambassades étrangères pour la prestation de soins médicaux. L'assurance maladie n'est pas obligatoire mais elle est recommandée.
Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif