Vénézuela Informations générales

Situation géographique

Le Vénézuela se situe en Amérique du Sud.

Heure locale

Paris - 5.

Capitale

Caracas. Nombre d'habitants : 3,6 millions (2004).

Géographie

Le Venezuela est bordé au nord par la mer des Caraïbes et à l'est par l'Océan Atlantique ; il a des frontières à l'est avec la Guyane, au sud avec le Brésil et à l'ouest et au sud-ouest avec la Colombie. Le pays peut être divisé en quatre régions physiques : les régions montagneuses de l'ouest, les basses terres de Maracaibo au nord, les vastes plaines centrales ou Llanos bordant l'Orénoque et les régions montagneuses du Guyana, qui occupent près de la moitié du territoire.

Gouvernement

Histoire: beaucoup de peuples d'origine caraibéenne (cumanagotos, tamaques, maquiritares et arecunas, entre autres) habitaient l'extrême Nord de l'Amérique du Sud quand Christophe Colomb arriva sur ces côtes en 1498. Les constructions locales sur pilotis rappelèrent aux espagnols celles de Venise et c'est pour cela qu'ils donnèrent au pays le nom de Venezuela. Pendant le règne colonial, le Venezuela était la Capitainerie Générale du Vice Royaume de Nouvelle Grenade. Au 18ème siècle, il se convertit en la colonie agricole la plus importante, fondamentalement basée sur le cacao, ce qui créa une aristocratie créole (mantuanos), avec une main d'œuvre esclave africaine. A partir de là les 'pardos' formèrent l'immense majorité de la population. Dans la Capitainerie, deux grands leaders de la Révolution indépendantiste américaines'illustrèrent: Francisco de Miranda et Simón Bolivar (en son honneur on attribua son nom à la monnaie du pays). A Caracas, le 19 avril 1810 un conseil municipal enclencha le processus d'indépendance avec Miranda aux commandes des armées. L'idée de Miranda était de former une vaste confédération américaine appelée Colombie en couronnant Empereur un Inca. Miranda fut capturé par les espagnols en 1811 et mourut en prison. Bolivar adhéra au programme de libération mirandinien en s'appuyant, au début, sur l'oligarchie mantuana. Avec une campagne rapide, entre 1812 et 1813, il réussit à installer un gouvernement à Caracas. Le projet d'indépendance ne prévoyait pas de changements dans la structure sociale et ne fut pas accompagné par les masses des plaines (des pardos majoritairement qui détestaient leurs maîtres créoles). Le chef José Tomás Boves, fidèle à la couronne d'Espagne, vainquit Bolivar en 1814, décréta la liberté des esclaves et réalisa des partages de terre entre les paysans. En 1819, le Congrès d'Angostura créa la Grande Colombie, en unissant l'Equateur, la Colombie, le Venezuela et le Panama. Onze ans après, en 1830, peu avant la mort de Bolivar, le Général José Páez déclara la séparation du Venezuela de la Grande Colombie. Mais les frontières ne furent jamais très bien délimitées ce qui causa des problèmes avec les pays limitrophes. En 1908, Juan Vicente Gómez prit le pouvoir et gouverna pendant 17 ans en tant que dictateur. Cette période se caractérisa par une rapide croissance économique Entre 1936 et 1937, le Venezuela organisa pour la première fois des élections démocratiques pour élire un Président et l'Assemblée Nationale, mais cette tentative dura seulement jusqu'à 1945. Entre 1945 et 1961, plusieurs dictatures se succédèrent. En 1961 la constitution fut établie. Depuis cette date la vie politique est dominée par le Parti Socialiste Chrétien (COPEI) et par le parti d'Action Démocratique (AD). Depuis les années 70, le Venezuela a bénéficié des richesses produites par le pétrole ce qui n'a pas évité l'endettement externe important (sans atteindre le niveau du Mexique, du Brésil ou de l'Argentine). Dans les années 80, les gouvernements successifs ont tenté de stabiliser l'économie face aux problèmes sociaux et au chômage. La pression extérieure des créanciers obligea les gouvernements à respecter les dates de paiement. Dans les années 1990, le Gouvernement AD du Président Perez n'eut pas beaucoup de succès en tentant de développer de nouvelles stratégies d'exportation. Toutefois, l'application des mesures d'austérité continua et elle déclencha la hausse des prix ce qui entraîna une vague de mécontentement. L'opposition, avec l'aide de l'armée, qui demandait une hausse des salaires, tenta un coup d'état en février 1992. Mais les autres forces armées déclarèrent leur fidélité au gouvernement. Le Président Perez fut destitué par le Congrès avant d'avoir achevé son mandat. Les élections furent organisées fin 1993 et Rafael Caldera du parti Convergencia Nacional (CN) devint Président. Aux élections de 1994, le parti socialiste Causa Radical s'érigea contre la force politique la plus importante. En 1997, le lieutenant colonel Hugo Chavez annonça la constitution se son propre parti le Movimiento Quinta Republica (MVR) et sa candidature pour les élections de 1998. Le 6 décembre 1998, le leader des tentatives de coups d'état en 1992, Hugo Chavez, fut élu Président Constitutionnel avec 56,5% des votes. Un mois avant le MVR avait obtenu le deuxième poste aux élections législatives, tant au Sénat qu'à la Chambre des Représentants. Avec l'appui des petits partis, comme le Movimiento al Socialismo, le MVR fut en mesure de former un gouvernement. Une fois au pouvoir, Chavez entreprit la modification de la constitution. Le processus commença en juillet 1999 avec l'élection d'une Assemblée Constitutionnelle. La nouvelle Constitution augmenta les pouvoirs du Président. Malgré le manque de confiance que les hommes politiques inspirent Chavez reste très populaire surtout dans les classes sociales défavorisées. Cet appui lui sera indispensable lorsque la constitution sera soumise à l'approbation populaire. Ce plébiscite devait avoir lieu en mai 2000 mais il a été différé sans précision d'échéance.

Gouvernement: une Assemblée Nationale Constitutionnelle s'est réunie en juin 1999 pour modifier la constitution. Le pouvoir Législatif est représenté par un Congrès provisoire alors que le Président de la République représente le pouvoir exécutif. Selon l'ancienne constitution, le pouvoir législatif était bicaméral, le Congrès National, était composé par le Sénat et par la Chambre des Députés (189 membres). Le Président qui est le Chef d'Etat est élu pour un mandat de cinq ans.

Langues

L'espagnol est la langue officielle du Vénézuéla. L'anglais, le français, l'allemand et le portugais sont également utilisés par certaines communautés.

Électricité

Le courant (alternatif) est de 110 Volts, 60 Hz. On utilise principalement les mêmes prises qu'aux États-Unis (à deux broches).

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif