Etiquette

Économie : pilier de l'économie traditionnelle polynésienne, l'agriculture représente actuellement moins de 5 % de la production et de l'emploi. La noix de coco est la principale culture de rapport, suivie de la vanille, du café et des agrumes. L'industrie de la pêche (au thon) est importante. Il s'agit principalement de flottes étrangères opérant sous licence. L'industrie manufacturière traite surtout les produits agricoles. La découverte récente de gisements de phosphate et de cobalt a fait naître une industrie minière. La Polynésie a longtemps servi de zone d'essai nucléaire à la France. L'arrêt du programme nucléaire (et des emplois induits dans la construction et le tertiaire) a fait croître le chômage et entraîné une émigration économique. Le Gouvernement est convaincu que le tourisme est la meilleure solution, sinon la seule, pour atteindre l'autonomie économique. Au début des années 1990, le nombre de touristes progressait régulièrement mais il chuta brutalement en 1995, à cause de la reprise des essais nucléaires. Depuis, il peine à retrouver son volume initial. Le territoire souffre d'un sérieux déficit commercial : il importe dix fois plus qu'il n'exporte. L'aide de la métropole est vitale pour équilibrer ses finances. La France est le principal partenaire commercial, juste avant les USA.
Affaires : atmosphère informelle. Les documents écrits seront en français, mais l'anglais est compris dans certains secteurs, surtout ceux liés au tourisme. Heures d'ouverture : de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 du lundi au vendredi.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif