Etiquette

Économie : la Slovénie était la république la plus riche et la plus industrialisée de Yougoslavie avant sa désintégration, commencée en 1992. Dotée de peu de ressources naturelles, la Slovénie fut frappée de plein fouet par la guerre civile et la chute du marché fédéral yougoslave. Un redressement économique durable fut néanmoins possible grâce à une gestion rigoureuse de l'économie. Le secteur agricole se limite à la culture de céréales, de betteraves sucrières et de pommes de terre, mais les zones forestières importantes qui occupent environ la moitié du territoire constituent une ressource naturelle conséquente. L'industrie minière repose principalement sur le charbon, mais on extrait également du zinc et du plomb, ainsi que de faibles quantités de pétrole, de gaz et d'uranium. L'industrie manufacturière, générant environ 30 % du PIB, fabrique des équipements électriques, du textile, des produits à base de bois (comme le papier), des produits chimiques et des produits agroalimentaires. Le secteur des services concerne principalement le tourisme et les services financiers. L'industrie du tourisme a pratiquement été anéantie dès les premières phases de la guerre civile yougoslave, époque à laquelle la Slovénie fut lourdement impliquée dans le conflit ; elle s'est redressée depuis et génère actuellement un revenu annuel d'1 milliard de dollars. Les services financiers sont bien développés, notamment les banques et les assurances. Les gouvernements successifs ont procédé très prudemment en introduisant progressivement et avec succès, des réformes économiques orientées vers les marchés. Toutefois, plus d'un tiers de l'économie reste la propriété de l'État ; cette proportion devrait diminuer dans les années à venir. Les taux d'inflation et de chômage approchent respectivement les 8 et 7 %. La Slovénie fait partie du FMI, de la Banque mondiale et de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement ; elle est membre à part entière de l'Organisation mondiale du commerce depuis juillet 1995. Elle a signé un accord d'association avec les États-Unis et fait partie de la première vague des États souhaitant entrer dans l'Union européenne. L'Allemagne, l'Italie, la France et l'Autriche sont ses principaux partenaires commerciaux ; en dehors de l'Union européenne, c'est avec la Croatie que la Slovénie effectue le plus d'échanges.
Affaires : tenue soignée conseillée. Si vous souhaitez rencontrer quelqu'un, il est préférable de prendre rendez-vous et d'être ponctuel. Les cartes de visite sont indispensables. La Slovénie est l'ex-république yougoslave la plus efficace et la plus fiable ; elle est comparable à plus d'un titre à l'Autriche et à l'Allemagne. Les cadres parlent généralement assez bien l'allemand, l'anglais et parfois l'italien. Il existe un réseau bien développé d'agents locaux, de conseillers, consultants et avocats désireux d'intervenir pour les entreprises étrangères. Heures de bureaux : du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif