Économie

Lorsque l'année est bonne, le Sénégal est le premier producteur mondial d'arachides, cette production est la denrée principale à l'exportation du pays. L'agriculture produit également du millet, du sorgho, du maïs, du riz et des légumes destinés à la consommation domestique. La pêche est un secteur économique important, tant au niveau de la consommation locale, qu'au titre de revenu à l'exportation: Au milieu des année 80, elle est devenue la principale source de revenus extérieurs du pays. Le Gouvernement cumule également les revenus provenant de la vente de licences de pêche aux autres pays, dont la majeure partie à la CEE; et les exportations de poissons sont devenues une denrée à l'exportation très importante, s'élevant à un tiers des revenus totaux provenant de l'exportation. Les gisement minéraux exploitables sont limités aux phosphates (l'industrie chimique exploite d'importants gisements de phosphate de chaux, et de phosphate d'aluminium dans tout le Sénégal) ; quelques filons de minerai de fer ont été localisés, et on suppose qu'il y aurait des gisements de pétrole sous-terrains, ainsi que des gisements offshore. On suppose également qu'il y aurait un potentiel considérable visant à la mise en valeur de réserves d'or. Le Sénégal est le pays le plus industrialisé de l'Afrique de l'Ouest Française, après la Côte d'Ivoire; mais le pays doit, dans un premier temps, pouvoir faire face à l'autosuffisance du pays par rapport aux denrées alimentaires de base, qui est freinée, en partie, par les conditions climatiques difficiles. Les principales industries, qui sont en grande partie tournées exclusivement vers la consommation domestique, impliquent la transformation des produits agricoles et des phosphates, le tissage, les textiles, assemblage de véhicules commerciaux, la nourriture et la boisson, le matériel agricole (outils, engrais), la peinture, l'amiante, le ciment, l'impression et la fabrication de bateaux. Malgré cette diversification, le pays reste dépendant de l'aide internationale et ses finances sont fragiles. De plus, la croissance de l'économie soutenue a été freinée par les étroites bases à l'exportation du pays ainsi qu'un taux d'accroissement de la population très élevé. En 1998, des négociations avec le FMI ont conduit à l'introduction d'un programme de rajustement structurel en échange d'un support financier. Le Sénégal est membre de la zone du Franc CFA et du bloc du commerce de l'Afrique de l'Ouest, ECOWAS. La France est son partenaire principal au niveau des échanges, suivie par la Côte d'Ivoire, le Mali, l'Espagne et les États-Unis.

Etiquette

Le costume de toile léger est acceptable dans le monde des affaires. La langue française est généralement utilisée lors des réunions. Il faut prendre rendez-vous, et la ponctualité est de rigueur, malgré le fait qu'un visiteur puisse être légèrement en retard. Les cartes de visite sont indispensables, de préférence rédigées en anglais ou en français. La période de juillet à octobre devra être évitée dans le cadre de voyages d'affaires, car beaucoup de gens sont en vacances. Horaires d'ouverture des bureaux: De 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00, du lundi au vendredi. Pendant la période du Ramadan, quelques bureaux ouvrent de 7h30 à 14h30.

Conferences/Conventions

Un grand nombre d'hôtels et centres de conferences disposent d'installations convenables.

Informations commerciales

L'organisation ci-après peut donner des conseils: Chambre de Commerce et d'Industrie et d'Agriculture de la Région de Dakar, BP 118, 1 Place de l'Indépendance, Dakar (tél: 823 71 89; fax: 823 93 63; e-mail: cciad@telecomplus.sn; site web: www.tpsnet.org/cciad/acceuil.htm).

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif