Arabie Saoudite Vie sociale

Cuisine et boissons

La nourriture locale est souvent très assaisonnée et épicée. L'alimentation de base est le pain pitta (un pain plat sans levain) qui accompagne tous les plats. Le riz, les lentilles, les pois chiches (hummus) et le blé concassé (burghul) sont également très répandus. Les viandes la plus courantes sont le mouton, et le poulet. Le boeuf est rare et le porc est interdit à la consommation selon la loi islamique. Le principal repas de la journée, comportant de la viande, est le déjeuner, il s'agit soit deKultra (des brochettes de viande) ou des kebabs, servis avec de la soupe et des légumes. Les pâtisseries arabes, les crèmes dessert et pudding à base de riz (muhalabia) figurent également au menu. Les mezzeh, l'équivalent des hors d'oeuvres, peuvent comporter jusqu'à 40 plats. La cuisine étrangère est proposée dans les plus grandes villes, et toute la gamme des cuisines internationales, y compris les fast foods, est disponible dans les régions productrices de pétrole de l'est et à Djeddah. Les restaurants ont un service à table. Boissons : il n'y a pas de bar. L'alcool est interdit par la loi, et de sévères amendes sont infligées en cas d'infraction ; il est important de prendre en compte que cette disposition s'applique à tous les ressortissants de tous les pays, quelle que soit leur religion. Le café arabe, les boissons aux fruits sont des alternatives très populaires. Les bières et cocktails sans alcool sont servis aux bars des hôtels.

Conventions sociales

La culture saoudienne est basée sur l'islam, et sur la perfection de la langue arabe. L'islam pratiqué en Arabie saoudite est de type conservateur et fondamentaliste, il a pour base le mouvement revivaliste, du 18e siècle, du chef Najdi Cheikh Muhammad Ibn Abdel-Wahhab. Ce mouvement a toujours un grand impact sur la société saoudienne, et plus spécialement au niveau de la position de la femme, à qui il est imposé par la loi de ne sortir qu'entièrement couverte par une robe noire (abaya) et masquée, bien qu'il existe des variantes régionales au niveau des tenues vestimentaires. La poignée de main est de coutume pour saluer quelqu'un. Les invitations dans des demeures privées sont rares. Les réceptions se font en principe dans les hôtels ou au restaurant et bien que la coutume de ne manger que de la main droite persiste, il est plus courant d'utiliser la fourchette et le couteau. Un petit cadeau visant à la promotion de votre société ou représentant votre pays sera généralement bien accepté. Les femmes sont tenues de s'habiller modestement, et il est préférable de se conformer à cette règle afin d'éviter d'offenser votre interlocuteur. Les hommes ne doivent pas porter de shorts ou se trouver sans chemise en public
Pourboire : la pratique du pourboire est devenue beaucoup plus répandue, et les serveurs, les portiers des hôtels et les chauffeurs de taxis devront recevoir 10 %

Obhir Creek, située à 50 km au nord de Djeddah, est dotée de bonnes installations pour pratiquer la natation, le ski nautique, la pêche et la voile, il y a des plages similaires sur la côte du Golfe au sud de El Khobar. Ailleurs, les hôtels disposent de piscines. Les Ambassades des Etats Unis et du Royaume Uni disposent de clubs de remise en forme à l'usage des hommes ainsi que des piscines, des clubs de golf et de squash et des courts de tennis. Le désert offre de superbes opportunités pour pratiquer de la moto tout-terrain, mais ce sport est interdit de temps en temps. Le football est très populaire et les plus grandes villes sont pourvues de stades modernes.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif