Etiquette

Économie : l'économie philippine est à la base agricole, avec du riz, du blé, des noix de coco, du copra,, du sucre de canne et des bananes comme cultures principales. La production de bois de construction, auparavant un principal exportateur, a été suspendue en raison des effets de déforestation. Il y a une industrie minière de taille modérée, produisant du cuivre, de l'or, de l'argent, du nickel et du charbon. La production de pétrole offshore doit commencer dans les prochaines années. La plupart du récent développement économique a été industriel avec le traitement alimentaire, le raffinement de pétrole et la production de produits chimiques, de machines électriques, de produits métalliques et de textiles, tous ayant été établis au cours des vingt dernières années. De larges incitations financières ont visé à attirer un capital d'investissement étranger et la création de cinq zones de traitement des exportations (EPZ), avec des taux de taxes et des tarifs douaniers réduits, ont fortement accéléré la croissance au début et au milieu des années 90. La croissance économique est passée par une halte terrifiante fin 1997, lorsque l'effondrement des monnaies de la région a produit un crash du marché financier, une inflation élevée, la cessation de l'investissement étranger et un large déficit budgétaire. El Niño, le typhon qui a provoqué des dégâts périodiques sur les Philippines, a ensuite d'autant plus aggravé la situation. Même si les Philippines ont été l'un des pays les plus affectés par la crise financière asiatique de 1997, elles s'en sont bien remises depuis - belle illustration de la nature de plus en plus robuste de l'économie du pays. La croissance actuelle annuelle est solide : 4,5 % (avec une production industrielle avec une augmentation de 9 % par rapport à l'année précédente). Même s'il demeure la menace d'instabilité politique, l'économie reste en bonne forme. Les Philippines font partie de l'Association des Nations du Sud Est Asiatique (le bloc anticommuniste qui assume maintenant un rôle économique important) et de la Banque de Développement d'Asie. Le pays a un surplus commercial avec comme principaux partenaires commerciaux les États-Unis, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.
Affaires : le temps est presque uniformément chaud et humide, aussi est-il préférable de porter des chemises à manches courtes, avec une cravate pour les voyages d'affaires. Cependant, comme la plupart des bureaux sont climatisés, il est préférable de porter des tenues de safari ou un barong tagalog philippin à manches longues lorsque vous rendez visite à des officiers supérieurs ou des cadres supérieurs. Il est nécessaire de prendre des rendez-vous à l'avance et il est de coutume d'échanger ses cartes de visites. Les philippins ont adopté un style de transaction à l'américaine et l'anglais y est largement parlé. Les meilleurs mois pour les voyages d'affaires vont d'octobre à novembre et de janvier à mai. Sauf pour une raison urgente, les voyages d'affaires vers Noël et Pâques ne sont pas recommandés car les délais d'attente sont inévitables. Heures d'ouverture des bureaux : elles varient. Généralement de 8 h à 12 h et de 13 h à 17 h du lundi au vendredi. Certains bureaux dans le secteur privé sont ouverts de 8 h à 12 h le samedi.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif