Économie

Depuis 1990, le gouvernement Fujimori a mis en oeuvre des réformes visant à favoriser le marché, en particulier une stabilité fiscale et monétaire drastique, tout comme la privatisation de nombreuses industries et l'ouverture aux possibilités de négoce et d'investissement. Cette politique a eu pour résultat au cours des cinq dernières années de faire du Pérou une des économies les plus dynamiques d'Amérique Latine, avec un PNB en hausse moyenne de 4 % par an. L'économie a été dopée en outre par la progression des exportations et l'afflux important de capitaux étrangers. Par suite à la fois de la croissance économique et des réformes de la protection sociale qui ont suivi, le niveau de vie s'est élevé au cours de la dernière décennie. Le seuil de pauvreté a chuté de 57 % à 50,7 % entre 1991 et 1997, alors qu'au cours de la même période, la misère ne touchait plus que 14,7 % des personnes, contre près de 27 % auparavant. Les industries clés sont les ressources minières (50 % des revenus des exportations en 1999), la pêche et l'agriculture. L'industrie manufacturière porte essentiellement sur les aliments industriels, les produits chimiques, la métallurgie, les machines et les textiles. Le tourisme s'est considérablement développé, ce qui se traduit par une croissance rapide au cours des deux dernières décennies et un regain des investissements étrangers. Comme bien d'autres pays émergents, le Pérou a été sérieusement touché par la crise extérieure en 1998-99 (crise financière en Asie et débâcle de l'économie russe) qui a provoqué un net ralentissement de l'économie intérieure. Les analystes internationaux sont toutefois persuadés que la solide base macroéconomique du Pérou et l'engagement pris par le gouvernement d'assainir la gestion économique sont le gage de perspectives attrayantes pour une poursuite de la croissance. Le Pérou est cosignataire du Traité des Andes et membre d'ALADI (Association latino-américaine d'intégration), qui soutient le développement commercial et économique en Amérique latine. Les principaux partenaires économiques du Pérou sont les États-Unis, le Japon, le Brésil et l'Allemagne.

Etiquette

Bien que la majorité parle espagnol, de nombreux représentants du milieu des affaires pratiquent l'anglais. Horaires de bureaux: 9h00 à 17h00, du lundi au vendredi.

Conferences/Conventions

Pour plus d'information, veuillez contacter PromPerú (voir la section Liste d'adresses utiles).

Informations commerciales

L'organisation suivante peut donner des informations et des conseils: Cámara de Comercio de Lima, Avenida Gregorio Escobedo 398, Jesús Maria, Lima 11 (tél: (1) 463 34 34 ou 463 80 80; fax: (1) 463 28 37; e-mail: perured@camaralima.org.pe; site web: www.camaralima.org.pe).

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif