Ile Maurice Présentation

L'archipel était inhabité jusqu'au 16ème siècle, il fut ensuite occupé par un petit groupe de Néerlandais qui décidèrent de l'appeler comme cela parce que le Prince s'appelait Maurice de Nassau. Elle fut ensuite abandonnée en 1710 et fut reconquise par les français cinq années après. Ils firent venir des esclaves africains pour les faire travailler dans les plantations de canne à sucre. L'île Maurice et les îles l'entourant furent reconquises par les britanniques en 1810. Elles devinrent officiellement britanniques en 1814, après la signature du traité de Paris. Après l'abolition de l'esclavage dans les années 1830, des travailleurs indiens se rendirent sur l'île et leurs descendants représentent désormais les deux-tiers de la population. Faisant partie intégrante de l'empire britannique, l'île Maurice resta une colonie jusqu'en 1957, date à laquelle, les britanniques lui accordèrent d'avoir son propre gouvernement interne avec un système électorale similaire à celui de Westminster. L'île Maurice obtint son indépendance en 1968 mais les britanniques conservèrent un certain nombre d'îles qui furent nommées territoires britanniques de l'océan Indien. L'exposition à la culture néerlandaise, britannique, indienne et africaine a contribué à donner naissance à la vague multiculturelle si rafraîchissante de l'île Maurice. Et dans ce pays, les habitants comme le climat sont paisibles et chaleureux. La gentillesse des mauriciens est bien connue et vous vous ferez peut-être même invité à danser le sega, leur danse traditionnelle, sous la nuit étoilée. L'île Maurice peut sembler petite par rapport à d'autres pays surtout lorsqu'on compare sa surface et ses réserves en pétrole. Mais son taux de croissance économique, sa stabilité politique et la stabilité de sa société font d'elle un pays fort. Le climat ravie aussi l'île Maurice avec ses eaux bleus et limpides, ses récifs coralliens et ses plages de sable fin et doré. Il y eut une période où l'île Maurice était relativement méconnue des touristes, comme la plupart des îles de l'océan Indien d'ailleurs, mais maintenant, elle est considérée comme un paradis tropical, souvent accessible pour un prix modique. Les mauriciens conscients que le développement du tourisme pourrait avoir des répercussions sur leurs progrès en matière d'écologie, décidèrent d'opter pour une expansion de l'éco-tourisme et décidèrent de préserver les terres, les parcs naturels et les parcours de randonnée. Afin que les plongeurs en surface ou en profondeur ne détériorent pas les fragiles récifs coralliens, de strictes régulations ont été mises en place. Des régulations sur les constructions et la pêche afin d'éviter les abus ont été mis en place par les autorités officielles. Les décisions concernant l'écologie se font en général autour d'un vote, l'île étant tristement réputé pour l'extinction du dodo. Il a été exterminé quand les hommes sont arrivés sur l'île avec leur bétail, qui ont chassé le dodo. Les forêts ont été déboisées et l'habitat du dodo a été détruit en même temps. Il existe désormais de nombreuses plate-formes pour observer les oiseaux, où l'on peut apercevoir des espèces rares et très intéressantes, cette partie de l'île a fait l'objet d'une promotion intense. L'île Maurice mérite encore plus qu'ailleurs qu'on traite avec respect ses paysages qui ondulent sous l'horizon volcanique, parsemés ça et là de ruisseaux et de cascades joyeuses.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif