Hongrie Vie sociale

Cuisine et boissons

Il existe une grande variété de restaurants. Le service est habituellement assuré, mais il existe aussi de nombreux restaurants bon marché self-service. Un repas traditionnel se compose de deux ou trois plats à des prix modiques. Les crémeries fines et les pâtisseries (cukrászda) proposent des repas légers. Les spécialités comprennent les halászlé (soupes de poissons) avec des pâtes et le gulyás (soupe de boeuf). Le goulasch tel qu'on l'entend en occident s'appelle pörkölt ou tokány. Les légumes farcis, les gâteaux sucrés les gundel palacsinta (crêpes) et les pâtisseries sont également très populaires. Boissons : les bars à café Eszpresszó et les bars Drink proposent des rafraîchissement. N'omettez pas de goÛter au Tokaji (vin de dessert fort) ou au Sang de Taureau (vin rouge fort). La Pálinka ou barack (eau de vie d'abricot) est une liqueur typique.

Conventions sociales

La plupart des Hongrois apprécient la musique et la danse modernes, même si les plus âgés conservent encore leurs traditions et leur culture, notamment dans les petits villages. Les gens se serrent la main. On s'adresse aux personnes par leur nom et leur prénom. Les règles de politesse normales sont appliquées. Lors d'un repas, il est courant de porter des toasts, auxquels il faut répondre. Un mot utile est egészségünkre (prononcé Ay-gash-ay-gun-gre), qui signifie ‘à votre santé’. Peu de personnes parlent anglais en dehors des hôtels, des grands restaurants et des offices de tourisme. La connaissance de l'allemand est très utile. Un cadeau sera toujours apprécié par vos hôtes comme témoignage de remerciement, en particulier si vous êtes invités à un repas. Une tenue décontractée est acceptée presque partout, à l'exception des restaurants et des bars chics. Une tenue habillée est de rigueur pour les manifestations sociales importantes, mais la tenue n'est pas toujours précisée sur l'invitation. Il est interdit de fumer dans les transports publics en ville ou dans les édifices publics, mais on peut fumer dans les trains grandes lignes. Photographie: ne pas photographier les installations militaires ; des pancartes indiqueront les autres restrictions localement. Pourboires: à Budapest, il est habituel de rajouter 10 à 15 % sur presque tous les services. Ailleurs, le pourboire n'est pas une obligation, bien qu'il soit normal de compter 10 à 15 % pour la plupart des services.

Loisirs de plein air : la Hongrie compte cinq parcs nationaux et près de 1000 zones protégées. Les randonneurs peuvent se diriger vers les montagnes du nord et du nord-ouest du Pays. Le massifs du Börzsöny, des monts Mátra, avec le point culminant de la Hongrie au Kékeseto (1 015 m), et du Pilis à peu de distance au nord de Budapest sont des destinations courues, Le lac Balaton et les collines du sud du pays permettent de faire des promenades moins fatigantes. La Hongrie possède de nombreux marécages, rivières et lacs qui attirent quantité d'oiseaux aquatiques, ce qui explique que l'observation des oiseaux y soit très populaire. Une région particulièrement réputée pour cette observation est le Parc National de l'Hortobágy dans la grande Plaine à l'est du pays, où l'on peut observer différents types de cigognes, de fauvettes, d'aigles et de hérons. Certains secteurs du parc ne sont accessibles qu'en compagnie d'un guide, et les véhicules à moteur sont interdits. Parmi les autres animaux sauvages que l'on peut observer en Hongrie, il faut citer comme espèces rares des chats sauvages et des chauves-souris lacustres, alors que d'autres espèces telles que le sanglier, l'outre et le cerf sont courantes. Les amateurs d'équitation pourront satisfaire leur passion en Hongrie, pays doté d'une longue tradition équestre. Les longues randonnées à cheval dans des régions telles que la Grande Plaine, avec ses grands espaces dégagés, sont très populaires. La Hongrie est le seul pays d'Europe, avec l'Irlande, qui n'impose aucune limitation à la pratique de l'équitation à l'extérieur. De nombreux centres équestres disséminés sur tout le territoire peuvent organiser toutes sortes de randonnées à cheval. La Grande Plaine compte de nombreux haras et des fêtes équestres sont organisées régulièrement. L'attelage aussi bénéficie d'une grande popularité et les touristes peuvent s'initier à cette discipline dans des centres équestres. La bicyclette est un excellent moyen de voir le pays. Les offices de tourisme locaux peuvent vous aider à organiser une randonnées à bicyclette en s'occupant de la fourniture des vélos, du transport des bagages, de l'organisation des pique-niques et des visites. Bien qu'il soit possible de louer des vélos sur place, il est recommandé de venir avec le vôtre, si vous envisagez une randonnée de longue durée.
Sports nautiques : ils sont très pratiqués sur les principaux lacs de Hongrie, le Lac Balaton et le lac de Velence. La voile est populaire sur le lac Balaton, où les bateaux à moteurs sont interdits, alors que la planche à voile est plus pratiquée sur le lac de Velence. Il est possible de louer des planches dans les hôtels ou dans les stations et des moniteurs peuvent vous initier. Le Danube, la Tisza et le Körös, offrent la possibilité de pratiquer l'aviron, le canotage et le kayak. Des opérateurs spécialisés organisent des voyages guidés, avec logement sous la tente. Pêche : près de la retenue de Kisköre, la Tisza est considérée comme étant la seconde meilleure zone de pêche d'Europe (après le Delta du Danube). Les pêcheurs trouveront facilement à se loger et, le cas échéant, ils pourront louer les services d'un guide. Les espèces comme la carpe, la brème, le brochet, la truite et la tanche y abondent. Les saisons de la pêche et les permis sont soumis à une réglementation ; pour de plus amples renseignements, adressez-vous à l'office de tourisme.
Les bains : dans la seule ville de Budapest, on dénombre plus de 100 sources chaudes et 50 piscines et bains médicaux. La culture des bains remonte à l'époque des Romains et aujourd'hui, on peut choisir parmi un vaste éventail de traitements thérapeutiques, tant traditionnels que modernes. Certains des établissements de bains hongrois présentent également un grand intérêt architectural : les bains Király, par exemple, datent du Moyen-Age, alors que les bains Rudas se caractérisent par une coupole de toute beauté, remontant au 16ème siècle. À l'extérieur de Budapest, les villes d'eau les plus connues sont Debrecen à l'est du pays, Hévíz près du lac Balaton, Harkány au sud et Eger au nord-ouest de Budapest. Les cures sont meilleur marché qu'en Europe de l'Ouest ou en Amérique du nord et de nombreux assureurs étrangers prennent une partie des frais à leur charge.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif