Etiquette

Économie : la Hongrie possède peu de ressources naturelles à part la bauxite, le gaz naturel et un peu de pétrole. C'est pourquoi elle est très fortement tributaire du commerce extérieur, qui représente la moitié de son BNP. Ce pays bénéficie d'une économie industrielle relativement bien développée, axée sur les produits chimiques, les matières plastiques, les produits pharmaceutiques, les engrais, les ordinateurs et les télécommunications, l'industrie minière, le bâtiment et l'aluminium (à partir des gisements de bauxite). C'est aussi un pays traditionnellement exportateur de produits agricoles, notamment de fruits et légumes, de maïs et de blé, de betteraves à sucre, de pommes de terre et de bétail. Avant les bouleversements de 1989 en Europe de l'est, c'est la Hongrie qui était allée le plus loin de tous les pays du bloc socialiste en matière de décentralisation et de dérégulation de l'économie. Dans les années 1990, elle n'a pas suivi la solution polonaise du 'big bang' sur la voie du capitalisme et elle a opté pour une transition plus progressive. Le pays a supprimé le contrôle des prix et mis en place un programme de privatisation, en commençant par les secteurs du commerce de détail et de l'immobilier. En 1995, la privatisation des petites sociétés était pratiquement achevée, cependant que la vente des grandes entreprises d'état se poursuivait rapidement. Les investissements étrangers ont repris, en grande partie grâce à la libéralisation des échanges résultant des accords conclus avec l'UE, l'AELE et le mécanisme de Visegrad. Les Hongrois ont également démontré un vif intérêt pour les accords d'entreprises conjointes avec des sociétés occidentales comme moyen d'attirer des investissements et d'acquérir de l'expérience. Un Accord d'Association a été conclu avec l'UE, en tant qu'étape préliminaire à une demande d'admission comme membre à part entière, dont les négociations ont débuté en 1998. Il se peut donc que la Hongrie soit admise en tant que membre de l'UE entre 2003 et 2005. Ses principaux partenaires commerciaux sont l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie, la Russie et la République Tchèque. Hors d'Europe, la Hongrie entretient des relations importantes avec les Etats-Unis, le Japon et le Brésil.
Affaires : les hommes d'affaires se doivent d'avoir une tenue élégante. Les hommes d'affaires locaux sont prévenants et accueillants et il est courant que les visiteurs soient invités à déjeuner ou à dîner dans un restaurant. Les cartes de visites sont très facilement échangées et il est fortement conseillé aux visiteurs d'en avoir une certaine quantité imprimée en hongrois. Les meilleurs mois pour les visites d'affaires sont de septembre à mai. Il faut toujours prendre rendez-vous. Vous pouvez obtenir des services d'interprètes ou de traducteurs en vous adressant aux agences de voyage. Heures de bureaux : du lundi au jeudi de 8 h à 16 h 30. Vendredi de 8 h à 14 h.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif