Guatemala Informations générales

Situation géographique

Le Guatemala se situe en Amérique Centrale.

Heure locale

Heure de Paris - 7.

Capitale

Guatemala. Nombre d'habitants : 942 348 (2002).

Géographie

Le Guatemala est un pays d'Amérique Centrale qui est bordé au nord et à l'ouest par le Mexique, au sud-ouest par le Salvador et le Honduras, au nord-est par le Belize et la mer des Antilles et au sud par l'Océan Pacifique. C'est un pays essentiellement montagneux et recouvert de nombreuses forêts. Un alignement de volcans s'élève au-dessus des hautes terres du sud, dont trois sont toujours en activité. Au sein de cette zone volcanique, des bassins de différentes tailles rassemblent la majorité de la population du pays. La région est arrosée par des fleuves qui se dirigent soit vers le Pacifique soit vers la mer des Antilles.

Gouvernement

les dix premiers siècles de notre ère, la civilisation maya prospéra dans ce qui est actuellement le Guatemala, ainsi comme dans une partie des territoires actuels du Mexique, Honduras et Salvador. Les troupes espagnoles commandées par Pedro de Alvarado, pénétrèrent sur le territoire en 1524, fondèrent la ville de Guatemala et prirent le contrôle total deux ans plus tard. Le 15 septembre 1821, les grands propriétaires de terres et les commerçants avec les autorités coloniales, proclamèrent pacifiquement l'indépendance de ce qui avait été la Capitainerie Générale du Royaume du Guatemala et qui incluait les cinq pays d'Amérique Centrale. La nouvelle entité politico-administrative, appelée Provinces Unies d'Amérique Centrale, fut dissoute en 1839 à cause de la rupture du pacte fédéral, dans le cadre des affrontements des factions internes et de la politique de l'impérialisme britannique pour diviser les nations américaines. En 1831, le Gouvernement, submergé par les dettes, donna à l'Angleterre des extensions de terres pour l'exploitation du bois, ce qui créera plus tard le territoire colonial du « Honduras Britannique », qui est aujourd'hui indépendant sous le nom de Belize. Le Guatemala profita d'une relative stabilité pendant la première moitié du 20ème siècle. La vie politique fut dirigée par plusieurs dictateurs, dont l'unique objectif était la protection des propriétaires fonciers. Le Gouvernement du Colonel Arbenz Guzman tenta de mettre en route une véritable réforme agraire dans les années 50, mais cette tentative fut rapidement écrasée et le Gouvernement fut renversé par les Etats-Unis qui soutinrent les opposants d'Arbenz. Le pays fut dès lors et jusqu'en 1996 en état de guerre civile permanente entre les différents gouvernements militaires de droite et la guérilla de gauche. Bien que le Guatemala ait complété sa transition vers un régime démocratique, les militaires bénéficient encore d'un grand pouvoir politique. En mai 1985, la nouvelle constitution du Guatemala fut prononcée et en juin, le Général Victores annonça que les élections présidentielles, législatives et municipales auraient lieu un an plus tard. Vinicio Cerezo obtint 68% des votes aux élections présidentielles et son parti, le Partido Democracia Cristiana Guatelmalteca (PDCG), obtint la majorité au Congrès. Les derniers mois de l'année 1990 se caractérisèrent par le blocus des négociations avec la guérilla et le scepticisme des citoyens, et une abstention de 70% aux élection présidentielles du 11 novembre 1990. Au second tour électoral, le 6 janvier 1991, Jorge Serrano Elias, du Mouvement d'Action Solidaire (MASS), fut élu Président. Serrano était un homme d'affaires indépendant, dont le modèle était le leader péruvien , Alberto Fujimori. Pendant son gouvernement il appliqua également quelques idées de la politique de son homologue. Le mandat de Serrano se termina en 1993 avec plusieurs accusations de corruption. Aux élections suivantes, les favoris furent le Plan por el Adelantamiento Nacional (PAN) des démocrates chrétiens et le Frente Republicano Guatemalteco (FRG). Après ces élections, il y eut une période de grande instabilité politique qui se termina au début de l'année 1995 quand la coalition entre FRG-PDCG contrôla la Chambre des Représentants. Aux élections générales de novembre 1995, Alvaro Arzú, candidat du Partido Progresista Nacional, fut élu Président. Il faut mentionner la participation de la gauche qui avait boycotté les élections antérieures. Les négociations avec la guérilla (qui avaient commencé en 1991) avancèrent rapidement quand le gouvernement de Arzú prit le pouvoir. En 1996 un traité de paix fut signé et mit fin à trois décennies de guerre civile. Toutefois, l'amnistie était la clé de la paix et beaucoup de coupables ne seront jamais jugés. La situation grave qui oppose les indigènes fut enfin reconnue lorsque le Prix Nobel de la Paix fut décerné à la défenderesse des droits de l'homme Rigoberta Menchú. Aux élections les plus récentes, novembre 1999, la victoire fut remportée par le candidat FRG, Alfonso Portillo Cabrera qui vainquit le leader du PAN, Oscar Conejo Berger. Le FRG et le PAN dominent actuellement la vie politique guatémaltèque. Le FRG défend les intérêts des propriétaires fonciers et de l'armée et le PAN a le soutien du monde des affaires. Dans la politique extérieure, la principale préoccupation du Guatemala est le conflit territorial qui l'oppose à son voisin, Belize. En 1993 un pacte de non agression entre les deux gouvernements était signé et le Belize garantissait un accès à la mer. L'année suivante, toutefois, le gouvernement guatémaltèque réitéra ses droits territoriaux sur le Belize au sein de l'ONU. Dès lors et malgré la reprise des conversations entre les deux gouvernements, il y eut quelques affrontements à la frontière et les relations entre les deux pays sont très tendues.

Gouvernement: selon la Constitution de 1986 ; le pouvoir Législatif est exercé au Guatemala par une Chambre de Représentants qui compte 80 membres élus pour un mandat de quatre ans. Le pouvoir Exécutif est exercé par le Président de la République qui est élu également tous les quatre ans.

Langues

La langue officielle est l'espagnol. On y parle aussi plus de 21 langues indigènes.

Électricité

110 volts AC, 60 Hz. On observe quelques variations régionales.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif