Guatemala Présentation

L'antiquité est au coeur de Guatemala: le pays abrite quelques uns des sites archéologiques mayas des plus spectaculaires et les collines couvertes de forêts de pins des hauts plateaux sont toujours peuplés par les communautés mayas qui portent toujours leurs habits traditionnels. 21 différents groupes ethniques parlant 23 langues différentes vivent au Guatémala. Un mystère plane autour des des surprenants monuments mayas: les mayas dominaient la majeure partie de l'Amérique centrale du 5ème au 8ème siècle, leur civilisation commença alors rapidement à décliner, da'utres groupes ethniques commencèrent alors à occuper la région.
Le Guatémala fait partie des pays qui furent dominés par les conquistadors espagnols de Cortés au 17ème siècle. Au 19ème siècle, son empire étant menacé, l'Espagne décida d'accorder leur indépendance à certaines de ses colonies d'Amérique du sud, surtout au Mexique, dont le Guatémala fit partie pendant une courte période en 1822. Par la suite, le Guatemala bénéficia d'une stabilité relative. Elle fut dirigée par une série de dictateurs qui se contentèrent de la gouverner selon un régime quasi-féodal. Le pays entra ensuite dans une période de guerre civile sans quasi discontinuité, entre les gouvernements militaires de droite et les mouvements gauchiste pour la guerrilla: L'ancien general Efrain Rios Montt, fut une des figures politiques de cette période en tant que chef des armées et brièvement en tant que président pendant les années 70 et 80 fut l'instigateur d'une campagne barbare contre les insurgés qui fut d'une violence exceptionnelle. Le gouverment vient seulement d'admettre que ses prédécesseurs ont transgressé les droits de l'homme à de nombreuses reprises, sans doute peut-être parce que les résultats d'une enquête commanditée par les Nations Unies estiment le nombre de disparus à 200 000. Cette enquête met aussi la lumière sur la complicité des Etats-Unis et de ses gouvernements successifs à leur participation active dans la campagne pour enrayer l'insurrection. L'ancien president des Etats-Unis, Bill Clinton s'excusa publiquement pour ces actes. En vue des accords mettant fin à la guerre, les coupables sont restés impunis. Même les villes du Guatemala ont connu beaucoup de tourments. Il fallut trois tentatives avant que la ville de Guatemala soit finalement fondée en 1775. Les premiers colons s'y établir en 1524, mais les affrontements continuels avec les forces armées de Cakchiquel les obligèrent à se déplacer vers ce qui est maintenant San Miguel Escobar. Un séisme détruisit la ville en 1541. Une troisième capitale fut alors construite sur ce qui est maintenant Antigua Guatemala. Elle survécut jusqu'à ce qu'un séisme la détruise en 1773 et fut finalement abandonnée. Par la suite, l'ancienne capitale fut connue sous le nom de Antigua Guatemala ou en d'autres termes, l'ancienne Guatemala. Mais la nature est à double tranchant au Guatemala, même si elle a autrefois détruit ses infrastructures et endommagé son territoire, elle l'a aussi pourvu de paysages spectaculaires, comme les sommets des volcans, les forêts équatoriales et les lacs anciens sulphureux. Les orchidées y fleurissent partout, des animaux uniques la peuplent et des oiseaux exotiques prospèrent dans l'Immensité de ses cieux. Il en est de même pour ses habitants, même si leur histoire contient des chapitres sanglants, ils accueuillent fréquemment les visiteurs avec une gentillese sincère. Les indigènes guatemaltais perpétuent leurs traditions et même ceux qui pensaient que la civilisation maya avait complètement disparue depuis des siècles, seront sans doute surpris d'en rencontrer quelques uns pendant leur voyage; ils représentent aujourd'hui presque la moitié de la population.

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif