Angola Présentation

C'est au 15ème siècle que les premiers explorateurs portugais ont découvert l'Angola. L'opposition à la présence portugaise était relativement faible jusque dans les années 50. Cependant, à partir du moment où le mouvement s'est soulevé, les partis se sont divisés et une guerre civile éclata rongeant l'Angola durant les 40 dernières années. Bien que la décolonisation ait été acceptée en novembre1975, les politiques appliquées pendant la guerre froide ont contribué à faire de cette guerre civile la plus longue de l'histoire africaine, coûtant la vie à 500 000 personnes. Les deux côtés tirèrent partie des vastes ressources naturelles qu'ils contrôlaient en Angola; le pétrole pour le gouvernement et les mines de diamants pour l'UNITA afin de financer leurs campagnes. Le gouvernement, las des années d'affrontements, à la dérive sous la tutelle du président Dos Santos souffrant tomba dans l'apathie et la corruption. Le grand perdant bien sûr fut le peuple angolais, la plupart d'entre eux était réduit à l'agriculture de subsistance ou à une vie de marginal dans les villes.
Un cessez-le feu a finalement été approuvé en 2002 amenant le pays vers la stabilité politique. En avril 2003, la population et le gouvernement d'Angola, fêtèrent cette première année de paix sans aucun affrontement; c'était la première depuis plus de 25 ans. Même s'il y a toujours des affrontements sporadiques, surtout entre les forces gouvernementales et les groupes séparatistes dans l'enclave riche en pétrole de Cabinda, la majeure partie du pays a commencé la monumentale reconstruction du pays.
Cependant, à moins que ce ne soit pour des raisons professionnelles de la plus haute importance, il est toujours déconseillé de voyager en Angola et les visiteurs devraient prendre contact auprès du service de renseignements pour touristes de leur gouvernement local. Il est recommandé aux visiteurs de voyager sous l'égide d'un sponsor, surtout pour ceux qui souhaitent voyager au-delà de Luanda. Pour les personnes qui ne voudraient visister que Luanda, il est important de leur rappeler que le taux de criminalité dans la rue est très élevé. Une large proportion de la population civile est armée. Il est toujours recommandé aux voyageurs étrangers de ne pas s'aventurer dans la province d'Uige ( en raison de la présence du virus marburg qui a un fort taux de contagion), ni au nord et au sud des provinces de Lunda ( la police y était active pour expulser les mineurs de diamants illégaux), l'intérieur de la province de Cabinda est aussi à éviter (du à la présence de mouvements séparatistes actifs).

Vols pas chers

Recommended Feature
Leaders Club – Le Programme de fidélité le plus exclusif