Folk dancing in Belarus
Pin This
Open Media Gallery

© Creative Commons / anoldent's

Biélorussie Travel Guide

Key Facts
Population

9 millions (2005).

Capitale

42,1 habitants.

Minsk. Nombre d'habitants : 1,7 million (2001).

La Biélorussie est entourée par la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, l'Ukraine et la Russie. Le pays est doté d'immenses forêts et de lacs riches en faune et flore. La Biélorussie est traversée par de nombreux fleuves, entre autres le Dnieper.

La Biélorussie est une République depuis 1914 qui a obtenu son indépendance de l'Union Soviétique la même année. Chef d'Etat: le président Aleksandr Lukashenko depuis 1994, reélu en 2006. Chef du Governement: le premier ministre Sergey Sidorsky depuis 2003.

Les langues officielles sont le biélorusse et le russe.

La religion orthodoxe, le catholicisme et quelques communautés protestantes, juives et musulmanes.

GMT + 2 (GMT + 3 à partir du dernier dimanche du mois de mars jusqu'au dernier dimanche du mois d'octobre).

220 volts, 50 Hz. Il est tout de même nécessaire d'avoir des adaptateurs.

Téléphone : les services d'appels internationaux sont valables dans toutes les grandes villes, dont la ville de Minsk (17) et la ville de Brest (162). Préfixe d'appel international : 375. Pour appeler de la Biélorussie à l'étranger il faut composer le 8, attendre la tonalité puis composer le 10.

Téléphone portable :
peut être utiliser à Minsk, mais il n'y a pas de contrat de roaming pour l'instant avec d'autres pays. GSM Network. Les réseaux sont assurés par Belcel et Welcome. Les combinés de téléphone peuvent se louer.

Fax : il est possible d'envoyer des fax depuis les grands hôtels à Minsk et dans les autres grandes villes, depuis les bureaux télégraphiques et les centres d'affaires. Il y a également des bureaux de poste équ ipés pour envoyer des fax à Opanskongo 5, Minsk (de 9h00 à 21h00) et à Vulchkalova 1, Minsk (de 9h00 à 21h00).

Internet/E-mail : il n'y a pas beaucoup de cyber-cafés à Minsk. Il y a un cyber-café à Bogdanovich (de 9h00 à 21h00) et un à Tzorganova. L'accès à internet est toutefois possible dans les bureaux de poste. Les serveurs locaux sont Belpak et Solo.

Télégrammes : ils peuvent être envoyés depuis les hôtels.

Courrier : courrier envoyé par avion pour l'Europe de l'Ouest pour un délai de moins de dix jours. Les grands hôtels offrent un service de poste restante. Les bureaux de la Poste centrale (Minsk, Skoriny 10 ; ouvre de 7h30 à 23h00) et les hôtels Yubileynaya et Planeta à Minsk assurent un service de courrier rapide. DHL Worldwide Express et Federal Express ont des agences à Minsk.

Presse :
le journal Belarus de langue anglaise est publié chaque semaine. Les principaux quotidiens ; Narodnaya Hazeta, Sovetskaya Belorossiy a et Vechernii Minsk sont édités en biélorusse et en russe. Zvyazda est écrit en biélorusse.

Gouvernement

Histoire : la Biélorussie faisait partie du Grand Duché de Lituanie pendant les 13ème et 14ème siècles. En 1500 le Grand Duché s'unit avec la Pologne et la Biélorussie devint partie de l'Empire Russe après la dislocation de la Pologne à la fin du 18ème siècle. La République fit partie de l'Union Soviétique après le traité de Brest-Litovsk signé par les russes et les allemands en 1918 à la fin de la première guerre mondiale. Entre 1941 et 1944 la Biélorussie fut occupée par les forces allemandes qui avaient envahi la Russie, la région a gravement souffert de l'occupation allemande, presque 2 millions de personnes (incluant la population juive) trouvèrent la mort durant cette période. Avec les accords d'après-guerre, la Biélorussie retrouva son statut de République Soviétique, mais (seule parmi les Républiques Soviétiques) fut nommée membre des Nations Unies dans ses uniques droits comme une demande des Soviétiques pour obtenir un plus grand pouvoir de votes à l'Assemblée. L'ère soviétique d'après-guerre fut très prospère pour la République biélorusse qui devint le plus gros centre industriel de l'URSS et il y eut une forte immigration russe qui compte désormais qui compte un septième de la population actuelle. En manquant de mettre en place des griefs affectés, disent les républiques baltes, il y avait moins de pression pendant l'ère de Gorbachev. Le parti principal d'opposition, le front populaire russe, fut fondé en 1988 et a obtenu beaucoup de succès aux élections du Congrès des Députés du Peuple (maintenant dissous) à Moscou. Quand l'URSS fut désintégrée en 1991, le parti communiste républicain (CPB) s'empressa de se réaffirmer en tant que force politique majeure. Durant les trois années suivantes, dans des conditions remarquables de stabilité du niveau du pays, l'arène politique réfléchissait sur la création d'une nouvelle constitution (finalement instaurée en mars 1994) et sur les relations futures avec la fédération russe et l'ancienne union soviétique. Les dirigeants du parti politique (CPB) dominant en Biélorussie étaient motivés à maintenir les liens politiques et économiques avec Moscou et furent les premiers à proposer la création d'un Commonwealth des Etats Indépendants, une vague alliance des Républiques ex-soviétiques qui entra en vigueur rapidement et dont le siège se trouvait dans la capitale biélorusse, Minsk. Le Chef du Gouvernement actuel de la Biélorussie, Alexander Lukashenka, gagna les élections présidentielles de 1994 auxquelles il se présenta en tant que candidat ex-communiste pro moscovite et remporta près de la moitié des votes et la majorité sur les autres candidats.
Une des promesses de Lukashenka était de supprimer la corruption (il était Président de la ligue anti corruption). Malencontreusement, le gouvernement de Lukashenka fut caractérisé par la corruption, le népotisme et les décisions arbitraires. Un référendum particulièrement douteux voté en 1996 légalisa les intentions de Lukashenka d'étendre ses fonctions officielles jusque en 2001 et augmenta largement son pouvoir. Le gouvernement a interrompu les relations, déjà difficiles à développer, de la Biélorussie avec l'ouest. Mais les préférences de Lukashenka allèrent vers des relations avec l'est et surtout avec Moscou. Celles ci furent renforcées par une série d'accords sécuritaires et économiques.

Gouvernement : la constitution de 1994, controversée en 1996, autorise le pouvoir législatif à être représenté par une assemblée nationale bicamérale. Elle comprend : une chambre de 110 membres représentatifs, élus pour un mandat de 4 ans, un conseil républicain de 64 membres dont 8 membres sont des candidats à la Présidence et le reste est élu par les autorités locales. Le président, qui est directement élu pour 5 ans, bénéficie du pouvoir exécutif et est assisté par le Conseil des Ministres lui-même responsable de l'Assemblée Nationale.

La Biélorussie se situe entre la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, l'Ukraine et la Fédération de Russie. Le pays est largement couvert de forêts et de lacs, sa faune et sa flore sont riches, beaucoup de fleuves importants comme le Dnieper le parcourent. Minsk, la capitale de Biélorussie, date de 1067, mais seule une infime partie de la vieille ville a été épargnée, quelques constructions datant du 17ème siècle ont survécu. La ville moderne de Minsk a suivi une construction symétrique, avec de larges berges bordant la rivière Svisloch. La vie culturelle est très diversifiée: ballets biélorusses, musées, notamment le Musée National de l'Histoire et de la Culture Biélorusse. Les alentours de Troitskoye Predmestye donne un aperçu de la Minsk d'antan; maisons du 19ème siècle avec leurs façades aux multiples couleurs, toutes alignées, donnant sur la rue. Lors d'une visite à Brest, il est recommandé de visiter la forteresse, qui avait servi pour repousser les forces allemandes, lors de la seconde guerre mondiale. Les plats locaux qui méritent d'être essayés sont le dracheny, une recette délicieuse de pommes de terre et de champignons, ainsi que le draniki, servi avec des baies marinés dans du vinaigre. La boisson la plus populaire est le chai (thé noir). Minsk possède une scène culturelle grandissante orientée vers l'opéra, les ballets, le théâtre, le théâtre de marionnettes et le cirque. Brest possède aussi un théâtre de marionnettes renommé.